lundi 9 octobre 2017

"Dessine moi un mouton, gros !"


En aristo mélancolique, en Don Quichotte perclus de rhumatismes,  en commandant du Jaurréguibbery, en animateur radio au long cours comme en colonel des services secrets, on l'aura aimé jusqu'au bout, monsieur Jean ! 



Je vous recommande aussi son résumé en 3 minutes de Madame Bovary
Attention : "c'est assez hot zizi baton" !

1 commentaire:

  1. Oh oui ce grand homme, si fin, si intelligent et si drôle mérite bien tous les hommages qui lui sont rendus.
    Un grand ami des chevaux aussi qu'il comprenait si bien avec toute sa délicatesse.
    Au revoir Monsieur Jean et merci pour tout !
    Stéphanie

    RépondreSupprimer